La libération de Paris en photos au musée Carnavalet

Expos et évènements - Article - Lundi, 21 Juillet - 13:52

Libération de Paris, exposition photos, musée Carnavalet,

Exposition libération de Paris

Cette année aura été marquée non seulement par le centenaire de la Grande Guerre mais aussi par les 70 ans du débarquement allié en Normandie et donc par la fin de la seconde guerre mondiale. Alors que les cérémonies se succèdent depuis quelques mois, le musée Carnavalet a décidé de présenter l’exposition « Paris libéré, Paris photographié, Paris exposé ». Les visiteurs pourront admirer des photos des jours décisifs ayant amenés à la libération de la capitale le 25 août 1944.

 

Le musée Carnaval et la libération de Paris toute une histoire

 

Le musée Carnavalet a largement participé à la constitution de l’histoire de la libération de Paris. Dès le 11 novembre 1944, soit quelques mois après l’entrée de la deuxième division blindée du général Leclerc dans Paris, le musée Carnavalet ouvrait sa première exposition consacrée aux journées de libération. Le conservateur du musée de l’époque avait conscience de l’importance de réunir le plus d’images possible de ce moment historique.

 

Aujourd’hui, 70 ans après la libération de Paris et la première exposition sur le sujet, le musée Carnavalet rouvre ses portes pour une nouvelle exhibition. Au total, le musée dispose de plus de 4 000 photos des journées de la libération, ce qui en fait un centre incontournable de l’histoire de la seconde guerre mondiale.

 

Libération de Paris

 

Pour cette nouvelle exposition, le musée a choisi de reprendre un certain nombre de clichés déjà exposés en 1944. Les visiteurs pourront distinguer ces photos qui sont marquées d’un macaron. Parmi les nombreux photographes exposés, il est possible d'admirer les clichés de Robert Doisneau, René Zuber ou encore Jean Séeberger.

 

La libération de Paris couvert en intégralité

 

Cette exposition couvre une période de plusieurs jours et commence par des images de Paris sous l’occupation nazie. Les photoreporters de l’époque ont réussi à capturer des moments précieux avant la chute du nazisme. Les visiteurs pourront découvrir tous les aspects de la libération : des journées insurrectionnelles, les premiers combats, la construction de barricades, l’arrivée de la deuxième division blindée puis de la quatrième division d’infanterie américaine. Cette exhibition ne serait être complète sans les photos de l’arrivée du général de Gaulle ou le défilé sur les Champs-Elysées.

 

Photo exposée au musée Carnavalet

 

Les organisateurs de l’exposition sont allés au-delà de la libération en elle-même et présentent donc des photos des fusillades ou encore des bombardements de la Luftwaffe. Les visiteurs pourront contempler des images illustrant la liesse populaire après la libération qui contrastent avec des photos de femmes tondues ou encore d’hommes exécutés pour avoir collaborés avec les Allemands.

 

Photo de femmes tondues lors de la libération de Paris

 

C’est donc une large rétrospective que présente le musée Carnavalet. Les visiteurs pourront avoir une vision complète des événements du mois d’août 1944. C’est donc une autre manière d’aborder l’histoire à travers le prisme de la photographie.

 

Libération de Paris

 

Le pouvoir de l’image dans la construction de l’histoire

 

Le pouvoir de l’image est une chose qui est bien connue, les photos peuvent changer l’opinion publique mais aussi le cours de l’histoire. L’exposition du musée Carnavalet permet de réfléchir sur le pouvoir de l’image dans la construction de l’histoire. En effet, les images présentées en 1944 en plus d’être empruntes d’une émotion vive ont pleinement participé à la création de mythes et à la construction d’une histoire romancée de la libération de Paris.

 

Libération de Paris

 

Les photos de la libération racontent une histoire mais est-elle vraiment fidèle aux événements qui se sont déroulés en 1944 ? Ces images ont permis la création du mythe du libérateur : cet homme qui tient une arme à la main en plein action dans les rues de la capitale. Elles ont également favorisé l’émergence du soldat romantique se tenant seul sur une barricade. Enfin, il s’agit aussi de créer de toute pièce des lieux historiques. Les photos de la barricade rue de la Huchette font partie de ceux-là. Photographiée maintes fois, cette rue n’a pourtant pas joué de rôle dans la libération de Paris.

 

Barricade lors de la libération de Paris

 

En résumé, les photos de la libération ont permis de réinventer quelque peu l’histoire en donnant une image plus positive de ces événements et des personnes qui y ont participé. Bien que dans les faits très peu d’hommes étaient armés et que l’image du héros romantique se soit effacée au fil de l’histoire. Ces images ont contribuées pour un temps à la création de mythes. L’exposition actuelle revient sur tous ces éléments et incite à une réelle réflexion sur le pouvoir de l’image dans la construction de l’histoire.

Libération de Paris, exposition photos, musée Carnavalet,
Les solutions de communication du mag LSP
Vous souhaitez être visible sur cette emplacement
Ipad
Cube Média
Devenez annonceur sur le MAG LSP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité LSP
Abonnez vous à LSP
Rejoignez LSP sur Twitter
Abonnez-vous à LSP sur Google+