Les Etats-Unis en noir et blanc et en couleur par William Eggleston

Expos et évènements - Article - Lundi, 13 Octobre - 14:04

William Eggleston, exposition photographique, fondation Henri Cartier-Bresson, Etats-Unis

William Eggleston

L’exposition qui se tient actuellement à la Fondation Henri Cartier-Bresson est consacrée à William Eggleston. Ce photographe américain a commencé sa carrière en immortalisant le Sud des Etats-Unis à travers des photos en noir et blanc. Au milieu des années 60, il prend un virage et se découvre une passion pour la photographie en couleur. Mais ce changement de style n’influe pas sur son sujet de prédilection. Il continue de photographier le quotidien, le banal, ce qui l’intéresse c’est avant tout son environnement. William Eggleston ne recherche pas de scènes grandioses à exploiter, il se contente de ce qui se trouve autour de lui. Son style unique suffit à rendre le banal extraordinaire.

 

William Eggleston et le passage à la photographie en couleur

 

William Eggleston fait partie des pères de la photographie américaine. L’exposition qui lui est consacrée à la Fondation Henri Cartier-Bresson retrace l’évolution de ce photographe qui a commencé sa carrière en utilisant une pellicule de 35 mm noir et blanc avant de succomber à la couleur. Cet événement est aussi l’occasion d’observer le Sud des Etats-Unis au milieu du XXème siècle. Enfin, la centaine de clichés exposés permet de mieux comprendre comment William Eggleston a marqué l’histoire de la photographie Outre-Atlantique.

 

Photo de William Eggleston

 

Alors qu’il s’offre son premier appareil photo en 1957, William Eggleston commence à photographier le Sud des Etats-Unis en noir et blanc. A cette époque l’utilisation de la couleur en photographie est déconsidérée, les professionnels de la photo estiment que le noir et blanc possède un côté artistique que la couleur n’a pas, ils laissent donc les publicitaires s’emparer de cette petite révolution. William Eggleston ne va pas à contre-courant de la pensée dominante de son milieu. Durant les années où il utilise des pellicules en noir et blanc, il commence à élaborer un style qui lui est propre, sa manière de photographier surprend et sort des sentiers battus. Il choisit des points de vu inédits et surprend.

 

Photo de William Eggleston

 

C’est en 1965 que s’opère un vrai tournant dans l’œuvre photographique de William Eggleston. Ce dernier abandonne le noir et blanc et se lance dans l’aventure de la couleur. Il se rend compte du potentiel de cette évolution. Il s’entiche de la technique du « dye transfer » qui lui permet d’obtenir des couleurs éclatantes. A partir de ce moment, il cherche à réaliser des photos lumineuses et surtout riches en couleurs et en dégradés. Si la technique change, son sujet de travail lui reste le même, William Eggleston continue de photographier le quotidien et travaille son style très original.

 

Photo de William Eggleston

 

Le banal prend le dessus sur l’extraordinaire

 

Avec l’exposition « From Black and White to Color » la Fondation Henri Cartier-Bresson propose à ses visiteurs de découvrir le Sud des Etats-Unis et ce dans tout ce qu’il a de plus banal. En effet, William Eggleston a trouvé l’inspiration dans tout ce qui a fait son quotidien. Ce photographe est un pur produit du Sud, né à Memphis dans le Tennessee le 27 juillet 1939, William Eggleston a photographié tout ce qui constituait son environnement. Des panneaux publicitaires, aux téléviseurs, en passant par des voitures ou encore des stations essence, ce photographe ne s’est pas concentré sur l’humain mais plutôt sur l’environnement.

 

Photo de William Eggleston

 

Parmi les lieux qui ont marqué son travail se trouvent les centres commerciaux qui faisaient alors leur grand début et qui ont annoncé le début de la société de consommation telle qu’elle est aujourd’hui. Le travail de ce photographe âgé de 75ans permet donc de replonger dans l’histoire des Etats-Unis et plus particulièrement du Sud, cet espace qui a inspiré tant d’artistes.

 

Photo de William Eggleston

 

Un style unique

 

 

William Eggleston est une figure de référence dans la photographie américaine. Parce qu’il a choisi de photographier le banal il a utilisé des points de vue tout à fait inattendus afin de rendre ses photos originales. C’est justement son style qui va permettre de le démarquer de ses collègues. Sa patte singulière fait de William Eggleston un photographe incontournable. 

 

Photo de William Eggleston

William Eggleston, exposition photographique, fondation Henri Cartier-Bresson, Etats-Unis
Les solutions de communication du mag LSP
Vous souhaitez être visible sur cette emplacement
Ipad
Cube Média
Devenez annonceur sur le MAG LSP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité LSP
Abonnez vous à LSP
Rejoignez LSP sur Twitter
Abonnez-vous à LSP sur Google+