Arles in black : à la redécouverte du noir et blanc

Expos et évènements - Article - Vendredi, 19 Juillet - 15:40

Rencontres d'arles, 2013, noir et blanc

Arles in black 2013

Cet été encore la ville d’Arles met à l’honneur la photographie, le thème de cette nouvelle édition est le noir et blanc. Les grands maîtres de ce genre seront exposés, parmi les têtes d’affiche, le chilien Sergio Larrain occupe une place d’honneur. Décédé l’année dernière, c’est la première fois qu’une rétrospective de ces clichés est organisée.

 

Les Rencontres d’Arles mettent à l’honneur Sergio Larrain

 

En choisissant le noir et blanc comme thème de cette nouvelle édition, les organisateurs de ce grand rendez-vous de la photographie ont frappé fort avec une rétrospective inédite du photographe chilien Sergio Larrain. Ce maître du genre décédé l’année dernière avait passé les dernières années de sa vie en ermite refusant que ses images ne soient exposées au grand public.

 

Cette rétrospective a vu le jour grâce à Agnès Sire, directrice de la fondation Henri Cartier Bresson. Cette dernière a obtenu l’accord de l’artiste juste avant qu’il ne meurt.  

 

Né en 1931, cet homme est une des références en matière de photographie en noir et blanc. Après avoir voyagé dans le monde entier, ce photographe a choisi de vivre loin de l’agitation dans la campagne chilienne. L’exposition qui se tient à Arles retrace tout le parcours de l’artiste. De ces débuts, en passant par les années où il travailla pour l’agence magnum en tant que photographe reporter. Son œuvre commença par la photographie d’enfants pauvres à Santiago, il fut fasciné par la ville de Valparaiso qu’il immortalisa de nombreuses fois. Puis, il entra dans la fameuse agence Magnum dont il devient le premier photographe sud-américain. Toutefois, le photojournalisme ne lui apporte pas ce qu’il attendait, il quitte donc son travail et décide de se retirer dans son pays natal.   

 

Quand le noir et blanc reprend sa place en photographie

 

Pour cette 44e édition, les Rencontres d’Arles veulent redonner ses galons à la photographie en noir et blanc. Si ce choix est ambitieux, il contraste surtout avec les tendances des années passées où la couleur occupait l’espace.

 

Cette année encore, les visiteurs pourront admirer une cinquantaine d’expositions disséminées dans  la ville jusqu’au mois de septembre. Des stages de photographie sont également proposés, cette année encore la photographie va rythmer la vie de cette ville. 

Rencontres d’Arles, Sergio Larrain, photographie noir et blanc, photographe chilien, expositions photos
Les solutions de communication du mag LSP
Vous souhaitez être visible sur cette emplacement
Ipad
Cube Média
Devenez annonceur sur le MAG LSP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité LSP
Abonnez vous à LSP
Rejoignez LSP sur Twitter
Abonnez-vous à LSP sur Google+