Le Nikon D4S le nouvel ami des photoreporters

Matériel audiovisuel - Article - Jeudi, 27 Février - 11:47

Nikon, appareil photo professionnel, photoreporter, agence de presse, D4S, port Ethernet

Nikon D4S

Pour répondre aux contraintes rencontrées par tous les photoreporters qui sont dans l’obligation de transmettre leurs clichés toujours plus rapidement pour être le premier à sortir l’information. Nikon propose un nouveau boitier qui devrait séduire les agences de presses comme les professionnels de la photographie. Le Nikon D4S permet de prendre une photo et de la transférer à une agence en seulement 4 secondes. 

 

Un nouvel appareil mais qui reste proche de son prédécesseur

 

Le nouveau-né du fabricant japonais était très attendu et beaucoup espéraient une commercialisation avant les J.O de Sotchi. Or, Nikon a préféré créer l’attente avant de présenter son D4S. Ce nouveau modèle ressemble fortement à son prédécesseur le D4 dont il conserve d’ailleurs le boitier. Les modifications apportées au D4S restent toutefois légères.

 

Cet appareil professionnel embarque un nouveau capteur de 16 millions de pixels associé à un processeur Expeed 4. Ce qui permet de doubler la sensibilité du capteur. Cette modification permet d’atteindre plus de 25 000 ISO en standard et de monter à plus de 400 000 ISO en cas de besoin. Nikon a également retravaillé l’autofocus et le traitement interne des fichiers. Un nouveau mode a été rajouté pour mettre fin aux allers retours de l’autofocus en mode rafale.  

 

Le D4S va permettre une meilleure gestion de la teinte chaire ce qui donnera des images plus subtiles avec un meilleur rendu moins neutre qu’avec le D4. Cela devrait éviter aux photographes de transmettre des clichés en format RAW prévus pour la retouche. Avec cette amélioration sur les rendus ils devraient pouvoir transmettre leurs photos directement en format JPEG.

 

L’option vidéo a aussi été améliorée grâce à l’insertion du processeur Expeed 4. Un effort a été fait pour le son afin de pouvoir filtrer le bruit et améliorer le son, ce qui s’avèrera très utile pour les interviews dans des conditions difficiles, il sera alors possible de travailler la voix pour mieux l’entendre et la détacher du bruit ambiant.

 

 

Le port Ethernet conservé sur le D4S

 

En intégrant un port Ethernet sur le D4, Nikon avait fait mouche auprès des professionnels. Cet ajout permet aux photographes de transmettre des photos à des agences sans bouger. Cette technologie a fait rentrer dans les mœurs l’utilisation d’un câble branché au boitier qui permet de transmettre très rapidement des clichés aux agences. C’est donc un vrai plus qui est proposé puisque les agences reçoivent les photos plus vites (les photoreporters sont dispensés des allers et retours en salle de presse pour télécharger leurs photos sur ordinateur). Les agences n’ont plus qu’à choisir, faire des retouches rapides et les publiés le plus vite possible.

 

Il est donc logique pour le fabricant nippon de conserver le port Ethernet sur son nouvel appareil. La seule différence concrète réside dans le temps de transmission qui a lui progressé pour n’être plus que de 4 secondes. 

Nikon, appareil photo professionnel, photoreporter, agence de presse, D4S, port Ethernet
Les solutions de communication du mag LSP
Vous souhaitez être visible sur cette emplacement
Ipad
Cube Média
Devenez annonceur sur le MAG LSP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité LSP
Abonnez vous à LSP
Rejoignez LSP sur Twitter
Abonnez-vous à LSP sur Google+