Richard Avedon le grand nom de la photographie de mode

Talents - Article - Lundi, 08 Septembre - 13:32

Richard Avedon, Harper Bazaar, Vogue, photographie de mode, portraitiste

Richard Avedon

Richard Avedon a passé le plus clair de son temps un appareil photo à la main. Jusqu’à son décès en 2004, le photographe américain n’a jamais arrêté de photographier des stars, des hommes politique mais aussi des anonymes. Il a très largement marqué la photographie de mode en se concentrant sur ses modèles et en abandonnant les photographies froides de mannequins. Richard Avedon a préféré révéler les émotions et les sentiments de ses modèles à travers des photos minimalistes concentrées uniquement autour des personnes qu’il a immortalisé.

 

Un C.V. très impressionnant !

 

Richard Avedon c’est avant tout cinquante ans de photographie ! En 1946, il décroche son premier contrat par l’intermédiaire d’Alexey Brodovitch et intègre l’équipe du magazine de mode Harper’s Bazaar. Il commence par photographier des défilés de haute couture française. Il se fait rapidement un nom dans milieu de la mode et devient le directeur de la photographie du Harper’s Bazaar. Toutes les grandes stars sont passées devant son objectif : Charlie Chaplin, Buster Keaton, Marilyn Monroe ou encore la duchesse de Windsor…

 

Photographie Richard Avedon

 

C’est en 1955 qu’il réalise les photos Dovima with elephants qui deviendra plus tard la photographie de mode la plus chère de l’histoire. La fructueuse collaboration entre Richard Avedon et le Harper Bazaard a duré pendant 20 ans. Ce laps de temps a permis au photographe de se faire un nom dans le milieu mais aussi de s’imposer comme un des photographes de mode les plus talentueux de sa génération.

 

Photographie Richard Avedon

 

En 1966, il quitte ce magazine et se fait débaucher par son principal concurrent le mythique magazine Vogue. Il restera au sein de la rédaction de ce prestigieux magazine durant 25 ans. En effet, il ne quittera son poste qu’en 1990. Durant ces années chez Vogue, il continue son travail de photographe de mode mais en parallèle entreprend des travaux plus personnels. Il photographie des malades internés dans des hôpitaux psychiatriques, les manifestants qui protestaient contre la guerre du Viet Nam ou encore le mouvement pour les droits civiques aux Etats-Unis.

 

Photographie Richard Avedon

 

En 1992, alors qu’il est âgé de 69 ans, le photographe signe chez New Yorker et devient le premier et unique photographe du magazine.

 

Photographie Richard Avedon

 

La patte de Richard Avedon

 

Si la photographie de mode a occupé une grande partie de son travail, Richard Avedon s’est aussi très fortement démarqué dans son travail de portraitiste. Ses photos se distinguent par leur style minimaliste qui implique que le modèle regarde directement l’objectif en posant de face sur un fond totalement blanc. Ses portraits sont faits sur fond neutre, il aimait mettre en scène les mannequins et autres stars qui ont défilé devant son objectif.

 

 Photographie Richard Avedon

 

Richard Avedon s’est éloigné des techniques de prises de vue traditionnelles dans le cadre de la photographie de mode. En effet, avant lui les photos de mode consistaient à montrer des mannequins sans expression, le photographe a préféré montrer les émotions de ses modèles. Son coup d’œil fait de lui un portraitiste de talent reconnu par tous. D’ailleurs, en 1976 le magazine Rolling Stones a publié 73 portraits d’hommes politiques lors de campagnes électorales photographiés par Richard Avedon et ce à l’occasion du bicentenaire de la déclaration d’indépendance des Etats-Unis.

 

Photographie Richard Avedon

 

Richard Avedon s’est également démarqué par ses portraits grands formats pouvant aller à plus d’un mètre de hauteur. Ses portraits de pêcheurs et de cow-boys du Grand Ouest américain ont fait l’objet de livres à succès et d’expositions.

 

Photographie Richard Avedon

 

Une histoire qui a commencé à l’âge de 10 ans

 

L’histoire d’amour entre Richard Avedon et la photographie a commencé très tôt. Né à New York dans une famille juive d’origine russe, le futur photographe de talent a été plongé dès son plus jeune âge dans le monde de la mode. Son père était un commerçant dans l’habillement. Ce dernier lui offre son premier appareil photo alors qu’il n’est âgé que de 10 ans.

 

Après avoir fréquenté brièvement l’université de Columbia où il a suivi des études de philosophie à la fin des années 1930, Richard Avedon entre dans l’armée où il est affecté au service de la photographie. Il réalise des photos d’identité des soldats. Puis en 1944, il commence à travailler comme photographe publicitaire pour un grand magasin, c’est là qu’il fait la connaissance d’Alexey Brodovitch qui le fera entrer au Harper Bazaar.

Richard Avedon, Harper Bazaar, Vogue, photographie de mode, portraitiste
Les solutions de communication du mag LSP
Vous souhaitez être visible sur cette emplacement
Ipad
Cube Média
Devenez annonceur sur le MAG LSP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité LSP
Abonnez vous à LSP
Rejoignez LSP sur Twitter
Abonnez-vous à LSP sur Google+