La technique du filé en photographie

Techniques - Article - Jeudi, 06 Décembre - 10:05

filé, photographie, technique

La technique du filé

La technique du filé est très utilisée en photographie, elle donne du dynamisme à l’image, mais permet également de flouter un arrière-plan disgracieux, et met en avant le sujet principal de la photographie. Toutefois cette technique bien que simple inclut pour le photographe de nombreux déchets et donc la nécessité de prendre de très nombreux clichés pour pouvoir sélectionner les meilleurs. Pour obtenir un effet réussi, il est important de respecter certain réglages que ce soit pour le boitier mais aussi dans la posture à adopter par le photographe.

 

 

En quoi consiste la technique du filé ?

 

Une photographie en filé consiste à capturer un sujet en mouvement de façon nette avec un arrière-plan flou. Cette technique est nommée flou de bougé ou flou de mouvement. Très utile dans la photographie sportive, elle permet de donner une impression de dynamisme au sujet et elle focalise l’attention sur lui. Cette technique possède toutefois un inconvénient : le photographe doit s’attendre à de nombreux ratés. 

 

 

 

Les réglages préalables à effectuer sur son appareil

 

Le premier réglage à effectuer est d’activer le mode « priorité vitesse » sur son boitier.

Il faut être attentif à ce que le diaphragme soit fermé, ce qui permet une plus grande profondeur de champ.

Le sujet étant en mouvement il est conseillé de faire le point sur la zone où le sujet va passer.

Il n’est pas nécessaire de régler la focale, toutefois une focale longue est souvent préférable.

 

 

 

Quelle position adoptée pour le photographe

 

Le secret d’un cliché filé réussi réside dans la prise de vue. En effet, il est impératif que le mouvement réalisé par le photographe suive exactement celui du sujet en mouvement. Pour cela, il ne faut donc pas utiliser de trépied, mais bien garder son boitier en main. La meilleur position est encore celle qui consiste à coller ses coudes l’un a l’autre en les calant contre son buste. Une main doit servir à tenir l’objectif et l’autre à tenir le boitier. Ainsi, le photographe suit de façon fluide son sujet. Il doit être placé sur une zone stable, et vérifier que rien ne vienne gêner son mouvement au moment où il suit son sujet.

 

 

Quelques conseils

 

L’endroit choisi par le photographe doit être suffisamment éloigné du lieu de l’action, il doit pouvoir couvrir un large champ de vue. Par ailleurs au moment de déclencher la photo, il faut s’assurer que le sujet soit le plus possible au centre de la photo sinon l’effet de filé sera beaucoup moins important.

 

A cause du grand nombre de déchets, il est important de faire un grand nombre de photos, au fur et à mesure il est important de jouer avec la vitesse d’obturation. De préférence, les premiers clichés doivent se faire avec des vitesses assez élevées. Par la suite, le photographe peut commencer à mieux régler la vitesse d’obturation en la baissant notamment.

  

L’élément le plus important avec cette technique est de garder à l’esprit que la vitesse d’obturation doit être inférieure à la focale.

 

 

photographie, technique, filé, réglage, photographe, boitier, photographie sportive
Les solutions de communication du mag LSP
Vous souhaitez être visible sur cette emplacement
Ipad
Cube Média
Devenez annonceur sur le MAG LSP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité LSP
Abonnez vous à LSP
Rejoignez LSP sur Twitter
Abonnez-vous à LSP sur Google+