Conseils pour photographier en basse lumière

Techniques - Article - Mercredi, 25 Novembre - 15:21

Photographie basse lumière, tutoriel photographie basse lumière, sensibilité ISO, vitesse d’obturation, ouverture

Photographie basse lumière

Les spécialistes de la photographie et les photographes professionnels ne cesseront jamais de le répéter : la lumière est la base de la photographie. Mais alors comment réaliser des photos de qualité quand la lumière vient à manquer ? Pour photographier en basse lumière, il existe plusieurs solutions.

 

Photographier en basse lumière en réglant l’ouverture

 

En photographie, ce qui est appelé « ouverture » correspond en réalité au diamètre d’ouverture du diaphragme. De la taille de l’ouverture va dépendre la quantité de lumière qui va entrer dans l’objectif. Lorsque le photographe se trouve dans une situation où la quantité de lumière n’est pas suffisante pour réaliser une belle photo, il paraît donc judicieux de procéder au réglage de l’ouverture pour faire entrer un maximum de lumière possible. Pour cela, il suffit de d’augmenter l’ouverture. Autrement dit effectuer ce réglage en choisissant le plus petit chiffre possible. En effet, sur un appareil photo plus le chiffre est petit et plus l’ouverture sera grande. Pour les détenteurs d’appareils sophistiqués comme les hybrides et bien sûr les reflex, il faudra changer l’objectif de l’appareil et choisir celui qui possède la plus grande ouverture.

 

Augmenter l’ouverture de son appareil photo n’est pas sans risque, puisque cela implique automatiquement une diminution de la profondeur de champ. Plus clairement, cela signifie que l’arrière-plan va devenir flou.

 

Photographier en basse lumière en réglant la vitesse d’obturation

 

La vitesse d’obturation communément appelé le temps de pose représente le temps durant lequel le capteur de l’appareil photo est exposé à la lumière. Il se mesure en fraction de secondes, par exemple 1/1000s, 1/125s ou encore 1/500s. Plus la vitesse est importante et moins le capteur sera exposé à la lumière. Voilà pourquoi, pour photographier en basse lumière, il est judicieux de ralentir la vitesse d’obturation, ainsi le capteur reste plus longtemps exposé et fait donc passer plus de lumière à travers l’objectif.

 

Ralentir la vitesse d’obturation représente un risque puisque cela va indubitablement dégrader la qualité de la photo. De plus, en réduisant le temps de pose les chances de créer un effet de flou bougé se retrouvent multiplier.

 

Photographier en basse lumière en réglant la sensibilité ISO

 

L’augmentation de la sensibilité représente une alternative intéressante pour parer le manque de lumière. Le terme « sensibilité ISO » signifie la sensibilité du capteur lorsqu’il est exposé à la lumière. Lorsqu’elle est élevée, le cliché est très exposé. C’est donc précisément ce qu’il faut faire quand il y a peu de lumière. Augmenter la sensibilité est un bon moyen pour profiter de la lumière.

 

Toutefois, une sensibilité ISO trop forte va créer du bruit sur l’image. En fonction de la qualité de l’appareil, il est possible de monter très haut sans pour autant créer un bruit trop important mais pour cela il faut être équipé d’appareil haut de gamme.

 

Créer de la lumière avec le flash

 

Cela semble aller de soi, si la lumière naturelle vient à faire défaut, alors créer de la lumière artificielle peut être une solution. Si cette option est efficace pour les personnes qui possèdent des flashes de qualité, cela ne sera pas toujours recommandé pour ceux qui possèdent un appareil doté d’un flash moyen. En effet, il n’est pas rare qu’un flash de mauvaise qualité vienne ruiner la qualité d’une photo. Voilà pourquoi si le flash de votre appareil photo est moyen il faut chercher à capter le peu de lumière présente plutôt que de l’activer.

 

Retoucher des photos prises en basse lumière

 

Si malgré tous les réglages, votre photo est toujours sous-exposée, il reste une dernière solution : le post traitement. Pour pouvoir travailler votre photo, il va falloir travailler sur des fichiers RAW. Seul ce type de fichier donne accès à toutes les informations enregistrées par l’appareil photo au moment du déclenchement.

 

Vous recherchez un studio photo à côté de chez vous ? Louez un studio photo ou du matériel photographique au meilleur prix en remplissant un formulaire de demande de devis 100 % gratuit.

 

Demande de devis pour location studio photo

 

Photographie basse lumière, tutoriel photographie basse lumière, sensibilité ISO, vitesse d’obturation, ouverture
Les solutions de communication du mag LSP
Vous souhaitez être visible sur cette emplacement
Ipad
Cube Média
Devenez annonceur sur le MAG LSP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité LSP
Abonnez vous à LSP
Rejoignez LSP sur Twitter
Abonnez-vous à LSP sur Google+