Capturer la lune est un art délicat

Techniques - Article - Lundi, 11 Août - 13:29

Photographie, lune, réglage appareil photo, objectif focale longue, pleine-lune

Photo de la lune

Si l’idée de photographier la lune semble banale dans un premier temps, il s’agit en réalité d’un exercice beaucoup plus difficile qu’il n’y laisse paraître. En effet, ce type de photo présente un certain nombre de difficultés pour le photographe. Ce dernier doit être équipé d’un objectif suffisamment puissant mais aussi savoir régler son boitier.

 

Pourquoi photographier la lune est un exercice difficile ?

 

La première difficulté à laquelle est confronté le photographe est la taille de la lune. Cette dernière est vraiment petite ce qui l’a rend difficile à photographier. Il faut être équipé d’un matériel performant pour obtenir un bon résultat. Le deuxième obstacle à surmonter concerne sa luminosité. La lune brille beaucoup, car la lumière du soleil se reflète sur sa surface. Si le photographe ne prend pas en compte ce facteur, il risque d’obtenir un cliché qui se résume à une boule blanche sur un fond noir.

 

Photographie de la lune

 

Une question de timing

 

Photographier la lune demande un minimum de préparation, et la première chose à laquelle le photographe doit penser c’est trouver le bon moment. En effet, ce type de photo est à faire lorsque la lune est pleine, il faut donc commencer par se renseigner sur les dates à laquelle ce phénomène est prévu.

 

Choisir le bon matériel

 

La taille de la lune influe directement sur le matériel à utiliser. En effet, cette dernière étant très petite, le premier impératif pour le photographe est de s’équiper d’un objectif adapté. En utilisant un objectif standard la lune aura l’air minuscule sur la photo, il est donc conseillé au minimum d’utiliser un objectif d’une focale longue d’au moins 200 mm. Pour avoir des détails intéressants il faudra plutôt se tourner vers un 300 mm. Bien entendu un objectif de 500 mm reste le mieux pour ce type de photos puisqu’il permettra non seulement de grossir considérablement la taille de la lune, mais en plus de laisser apparaître des détails très intéressant de sa surface.

 

Objectif photo très performant

 

Utiliser un trépied reste optionnel, mais il faut reconnaître que cela est bien pratique pour la stabilité et la netteté de la photo. Il est donc conseillé de s’équiper d’un trépied. Toujours dans le domaine de l’optionnel, une télécommande pour déclencher le boitier peut être un vrai plus dans ce type de photo. En effet, cet équipement évite que le photographe ne touche à son boitier, ainsi l’appareil est complètement stable et immobile. Dans le cas où le photographe ne possède pas de télécommande, il est toujours possible d’enclencher le retardateur du boitier.

 

Le réglage manuel est indispensable

 

Pour photographier la lune, le mode automatique est à proscrire. Le photographe doit donc faire ses réglages à la main. Toutefois, il n’y a pas de règle absolue à suivre, il est possible de trouver différentes combinaisons sur internet. Parmi ces dernières, il est possible d’opter pour une ouverture f13 combinée à une vitesse de 1/10 sec et enfin une sensibilité ISO 100. Il ne s’agit là que d’un exemple, d’autres sites en recommanderont d’autres.

 

Dans tous les cas et quel que soit les réglages choisis par le photographe, il est important de savoir que plus l’ouverture est grande et plus la lune sera lumineuse. Un autre élément est à garder en tête : utiliser une sensibilité basse de type ISO 100 évite de produire du bruit, ce qui serait inévitable avec une sensibilité haute.

 

En matière de composition tout est question d’imagination

 

Il n’y a aucune règle dictant comment choisir la bonne composition d’une photographie de lune. Seul le photographe est juge, il est possible de placer la lune au centre de la photo ou bien sur les côtés. Le photographe peut également faire le choix d’intégrer un autre élément à la photo, par exemple en plaçant le toit d’une maison sur le cliché. En ce qui concerne la composition tout est question d’imagination.

 

Photographie de la lune

 

Dernier petit conseil, ne surtout pas se limiter à une seule photo, il est très important d’en prendre plusieurs. Cela permet d’une part d’ajuster les réglages mais c’est aussi important car les pleines lunes sont rares il vaut donc mieux en prendre un maximum le soir même afin de ne pas avoir à attendre sa prochaine chance.

 

Photographie de la lune

 

Photographie, lune, réglage appareil photo, objectif focale longue, pleine-lune
Les solutions de communication du mag LSP
Vous souhaitez être visible sur cette emplacement
Ipad
Cube Média
Devenez annonceur sur le MAG LSP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité LSP
Abonnez vous à LSP
Rejoignez LSP sur Twitter
Abonnez-vous à LSP sur Google+